8 Mai 2020

Du fait de la situation exceptionnelle liée à l’état d’urgence sanitaire et aux mesures de confinement causés par la pandémie, nous ne pouvons nous réunir en ce jour de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En ce 75e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945, pour la première fois depuis 1946, nous ne pourrons déposer des gerbes au Carré militaire de nos cimetières, assister aux Messes célébrées pour le repos de nos morts et enfin nous recueillir aux Monuments aux Morts.

Nous penserons à tous ces combattants – soldats, aviateurs, marins, résistants – et aussi aux martyrs de l’idéologie nazie – déportés, fusillés, massacrés, internés et prisonniers – qui sont morts pour la France et qui par leur courage, leur esprit de sacrifice, leur sens du devoir nous ont donné la Victoire.

Ayons une pensée pour nos parents, grands-parents qui ont subi cinq ans de guerre.

Nous sommes, de plus privés, du moment d’amitié autour des cérémonies traditionnelles dans nos communes.

Espérons que le monde de la médecine trouvera rapidement un remède à ce mal qui détruit les humains sans distinction.

Dans cette attente, protégeons-nous tous et que notre devise « unis comme au front » nous permette de supporter ces moments douloureux.

Le Secrétaire Général – Christian HAUEISEN